Ses premières heures au Nord

Dimanche 4 juillet 2010. Il est environ 13h30 lorsque SN Bruxels atterrit à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulles de Paris.

Quelle imposante infrastructure ! »

En descendant de l’avion. Comme tous les passagers, il entre dans le bus qui nous conduit au terminus 1 de l’aéroport parisien.

Stress et émerveillement l’accompagnent désormais. Stress parce qu’il lui faut trouver,  seul et surtout à temps, la voie par laquelle il doit passer pour arriver au terminus 2 de ce labyrinthe. C’est là justement qu’il doit retirer mon billet de train pour rejoindre Lille. Mission presqu’impossible pour ce jeune congolais qui débarque pour la première fois en France. Emerveillement, parce que la modernité et l’immensité du lieu n’ont rien à voir avec tout ce que ses yeux avaient vu jusqu’ici dans son pays. Pas de doute possible, il est bien dans un de plus grands aéroports du monde.

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *