L’Europe : Eldorado de la jeunesse africaine !

« Je ne mourrai jamais sans voir l’Europe ». « C’est l’Europe ou rien ». Beaucoup de jeunes africains se reconnaîtront dans ces phrases. Et certains sont prêts à tout pour y arriver. Longues marches dans le Sahara, la traversée de la Méditerranée par la nage, se faire des marchandises des passeurs, rien ne les arrête pourvu qu’ils atteignent le « Nord », paradis de leur rêve !

Depuis trois semaines pourtant, je suis arrivé à Lille, dans le Nord – Pas-de-Calais en France, pour étudier. J’arrive droit de Kisangani, en République Démocratique du Congo. Mais, est-ce qu’on distribue des petits pains ici à tout nouveau venu ? Non. Au contraire. « C’est une société capitaliste, la compétition est la règle et chacun cherche son profit d’abord », me confie Marine, ma voisine française à la résidence universitaire.

Pis, le long de la rue Béthune, je croise, chaque matin, des clochards et des mendiants. « Ceux-là sont des Français mais ils n’ont pas de domicile fixe. Ils dorment tantôt dans les stations de métro, tantôt devant les boutiques de particuliers », m’affirme Toni, un ami suisse, inscrit à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille. De l’autre côté de la même rue, on peut facilement observer certains ressortissants de Balkans…en train de mendier.

Plus loin, à la Grand Place de Lille, j’ai vu des choses. Un Français d’une vingtaine d’années, sac au dos, s’approche de moi et me dit d’une voix basse : « Monsieur, je suis en difficulté. J’ai besoin de quelques centimes pour … manger ». Je n’en reviens pas. Après moi, il passe à une autre personne, puis, finalement, à toutes celles qu’il croise. Et avec toujours son même discours.

Quelques pas plus loin, j’arrive à la Gare Lille Flandres. J’ai pitié lorsque je vois cette vieille femme, amaigrie, cherchant de mégots de cigarettes par terre. Ce côté face de l’Europe contraste fort avec l’idée que beaucoup se font du vieux continent ! En tout cas, bien qu’elle soit si organisée et si attractive, l’Europe est encore loin d’être un paradis. Un paradis tel que s’imaginent tous ces immigrants clandestins qui risquent leurs vies tous les jours en Afrique. En quête du « bonheur ».

The following two tabs change content below.

Une réflexion au sujet de « L’Europe : Eldorado de la jeunesse africaine ! »

  1. C’est triste que des gens risquent leur vie tous les jours pour venir ici alors que la réalité ne ressemble pas à l’idée qu’ils se font de l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *