Facebook : moteur des revendications sociales en Afrique ?

La page Facebook Révolution Tunisienne, le 7 février à 21h32

La Tunisie hier, aujourd’hui l’Egypte, demain peut-être l’Algérie, la Lybie, voire toutes les autres dictatures. Les mouvements sociaux se déclenchent ou se propagent désormais via les réseaux sociaux. A côté de Twitter, Facebook permet aux « cyber-révolutionnaires » d’organiser  des manifestations et de se passer des messages. Coup de projecteur sur certains groupes et pages Facebook. Continue la lecture

Un Africain à Auschwitz, Birkenau et Majdanek

Entrée du camps de la mort à Auschwitz avec son enseigne « Arbeit macht frei » (le travail rend libre).

Je reviens d’une visite de quatre jours dans les camps de concentration nazis en Pologne. Une visite organisée par l’association Mémoire et vigilance des lycéens à laquelle étaient conviés 28 étudiants de l’Ecole de journalisme de Lille et 21 lycéens de l’Ecole internationale L’Ermitage. J’y ai vu la main du diable. Continue la lecture

Réveillon chez les « diaspora »: ça sent l’Afrique !

La danse du cheval "punda" exécutée par la diaspora

Communautarisme ou souci de retrouver l’ambiance africaine ? Cette question m’est venue vite à l’esprit lorsque mon oncle m’a proposé d’aller fêter le réveillon avec les autres Congolais vivant au Danemark. J’ai donc accepté la proposition pour trouver la réponse à mon interrogation. Continue la lecture

Grand froid pour les uns, pas encore assez pour les Roms ?

Les premiers jours du grand froid au campement des Roms

Lille a atteint le niveau 3 du plan hivernal le mardi 30 novembre dernier. Insuffisant pourtant pour mettre tous les nécessiteux dans le même panier. Des Roms devraient encore attendre. Au lancement du dispositif hivernal d’hébergement, pas des places disponibles pour les héberger. Avec les moyens du bord, ils sont obligés de lutter contre le froid dans leurs caravanes. Visite guidée dans la cabane de Telas à Villeneuve d’Ascq. Continue la lecture

Le corps humain nu, ça vous dit ?

La nuit du modèle vivant à Lille, 13 octobre 2010

Le nu. Ici, on le qualifie ainsi. C’est la représentation artistique du corps humain nu. Là où je viens, on parlerait plutôt du sacrilège, de l’abomination ou de je-ne-sais-quoi de pareil. Pourtant, j’ai accepté l’invitation. Peut-être que je ne savais pas encore très bien ce qui m’attendait. Oui, j’ai accepté d’aller apprendre à dessiner un modèle vivant. Continue la lecture