De Kisangani à Lorient : une remise en cause culturelle

 En arrivant à Lorient, en plein festival interceltique, un Africain comme moi qui débarque pour la première fois en France ne peut qu’être surpris. Surpris de voir qu’en Bretagne, les traditions conservent encore leur valeur historique. Les danses et les costumes traditionnels, les kilts identitaires, la cornemuse, la grande parade celte… tout contraste avec sa conception de la société occidentale. Une société vue de chez lui comme celle de la rupture avec le « côté traditionnel » des choses. Lire la suite