Chut ! On ne tweete pas les résultats avant 20 heures

Interdiction de toute forme de publication, de diffusion, de commentaire de sondages, « par quelque mode que ce soit », la veille et le jour du scrutin, jusqu’à la fermeture des derniers bureaux de vote en métropole. Nous ne sommes pas au Togo, encore moins au Congo. Non, rassurez-vous. C’est le parquet de Paris qui parle !

Elle ne serait donc pas avancer que ça, la France. D’où je viens, les mesures sont plus drastiques, c’est vrai. On suspend carrément le service des SMS pour éviter la diffusion des résultats du vote avant la publication officielle. Et ça dure des semaines !

Mais, quelle différence avec la France qui menace les médias et les individus lambda qui seraient tentés de diffuser les résultats avant 20 heures ? Des résultats qui – je le rappelle – seront déjà disponibles dans les états-majors des partis, les instituts de sondage ce dimanche à partir de 18 heures 30.

Où est la ratio legis ?

Ici, ce musellement des médias, on le désigne par des termes plus sympa : « le fondement démocratique de l’élection», me dit-on. « Une volonté du législateur de 1977 de permettre que le dernier électeur à se présenter dans un bureau de vote ait les mêmes informations que le premier.» C’est bien beau.

Seulement voilà, depuis 1977, les choses ont changé. Les nouveaux médias sont arrivés et cette loi paraît inadaptée à la nouvelle donne. Déjà, les pays voisins de l’Hexagone ne se priveront pas de rendre public les résultats de la présidentielle française avant la messe de 20 heures. RTBF par exemple a déjà annoncé qu’elle dévoilera les résultats du scrutin à 18 heures 30.

Sur les réseaux sociaux, pas sûr non plus que les twittos obtempèrent. Certains ont commencé à mettre en place le dispositif Radio Londres. Une chose est sûre : on va bien rigoler ce dimanche sur twitter, facebook et autres. Mais, chut ! @Tresor_k ne tweetera pas non plus les résultats avant 20 heures ! Rendez-vous sur les ondes de #RadioLondres.

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *